Comprenons-nous réellement notre shopper?

Un texte de Stéphanie Paquette et Léa Campinos

 

D’abord, le premier réflexe à bannir est celui de penser que nous connaissons nos consommateurs sur le bout des doigts. Nous devons constamment remettre en question nos idées préconçues, car les attentes des shoppers évoluent à vitesse grand V, tout comme les moyens de les atteindre d’ailleurs.

 

Cas Prohibition de Budweiser

La marque a su être à l’écoute de ses consommateurs qui souhaitaient retrouver le goût tant aimé de leur bière dans un rafraîchissement qu’ils pourraient consommer partout et à tout moment. Un réel succès guidé par la compréhension du consommateur.

Les analyses approfondies du client peuvent aussi profiter à un autre département, celui des innovations. Car, en étudiant le consommateur, les marques peuvent déceler des opportunités, voire créer de nouveaux moments de consommation.

 

Alors, pour atteindre nos shoppers efficacement, nous devons :

  • Comprendre leurs besoins fonctionnels et émotionnels;
  • Décoder leurs émotions afin d’anticiper au mieux les barrières qu’elles peuvent susciter;         
  • Être à l’affût des tendances qui leur parlent et qui influencent leurs décisions d’achat;
  • Adapter nos messages selon le moment et le lieu où ils seront interpellés : dans leur quotidien, sur internet, au magasin...

 

À ce titre, le rayon (physique ou virtuel) occupe une place particulière dans le parcours d’achat, car c’est le lieu où se prend la décision finale d’achat. Une fois devant les tablettes, les conclusions de la recherche préliminaire effectuée sur le web peuvent porter des fruits, mais elles sont également mises à rude épreuve lorsqu’un concurrent lance une nouveauté ou une campagne promotionnelle agressive au moment de l’achat.

Avec un parcours d’achat aussi fragmenté, il est essentiel d’entrer en relation avec notre shopper au moment où il est le plus réceptif. C’est pour cette raison qu’il nous faut connaître son parcours d’achat afin de bien comprendre ses besoins fonctionnels. Saisir son mindset est essentiel au succès de toute campagne shopper marketing!

Tous les marketeurs actuels ont pour défi de gagner l’intérêt de consommateurs qui ont accès à une tonne d’informations et qui sont plus que jamais sollicités par les marques. C’est pourquoi il est primordial de contourner la surabondance publicitaire afin de leur proposer des valeurs auxquelles ils peuvent adhérer pour établir cette connexion qui pourra se transformer en une véritable relation. Pour y parvenir, il faut se demander: accordons-nous une place suffisamment grande à l’authenticité et à la transparence dans nos campagnes?

 

Sources :